mercredi 9 juillet 2014

irish regency

Pas très productive cette année, n'est-ce pas ? Eh bien, cher lecteur, tu te trompes complètement... j'ai cousu comme jamais cette année; mais peu pour moi, c'est vrai !

Pour te le prouver je vais vite-fait te présenter le projet qui m'a occupé durant trois à quatre semaines (en fait dès le lendemain de la sortie belle époque dans mon village).

Mon groupe de danse irlandaise et moi (association SIAMSA ) avions le challenge incroyable de participer au premier championnat de danse historique de France, organisé par l'association Carnet de Bal à la Mairie du XVe. Notre danse était un ancien reel qui se danse à six et qui était très populaire dans les bals en Irlande avant l'invasion du Quadrille.
D'après mes recherches sa grande période a donc été le début de l'ère regency anglaise, environ notre premier empire (tout cela étant à nuancer selon les endroits, les classes sociales...).

Voici les images qui m'ont inspirées :
The Regency Dance: The Juggler; Ludovici Albert

Clifton Assembly room; Rolinda Sharples




Nous avions donc quatre filles à habiller et je m'y suis collée avec plaisir, aidée par un patron sense&sensibility, que je recommande chaudement d'ailleurs. En effet coudre de petites tailles demande chez moi un support étant donné mon absence de repères morphologiques.
Les garçons ont été habillés par C. danseur du groupe.
Niveau historicité c'est moitié bon; selon les modèles soit la doublure, soit le corps de robe sont dans des tissus historiquement corrects:
- les robes en taffetas synthétique à l'extérieur (lavande et verte) ont des doublures en coton ou en lin en général
- les robes en voile de coton (violette et bleue) ont des doublures en polyester...
Idem pour la décoration, les rubans sont synthétiques mais les dentelles anciennes et les décorations dorées de la robe bleue ont été prises dans un sari.

Je me suis aussi occupé des coiffures et je trouve que nos danseuses étaient jolies et relativement homogènes.
Voilà le résultat en images, la plupart des photos ont été faites par J.J. GUEUDRY, merci à lui.






Pris sur le vif en train de faire circuler les rumeurs... 



Et j'oubliais le plus important; on a plutôt bien dansé et terminé, grâce au jury, en beauté une année chargée, pleine de démo. On est repartis tout heureux avec nos brevet de danse: 

Voilà, maintenant je suis de nouveau lancée sur un projet rien que pour moi et le plaisir... je vous en dis bientôt davantage. 



dimanche 22 juin 2014

Jupes et jupons

Nous voilà de retour dans la Belle Epoque pour la première sortie de la nouvelle association de costumés et de danseurs du 77, Val d'Atours.

Nous allions participer à une petite fête de village en dansant un peu de claquettes irlandaises et quelques danses anciennes d'époque. Ainsi mon petit groupe de volontaires, pour la plupart débutants se sont lancés à coudre. Nous souhaitions faire simple, sans prétention et nous avons opté, comme sur pas mal de photos anciennes pour des ensembles simples jupon-jupons-chemisier.

Mon amie Chris s'est ainsi lancée pour se fabriquer un jupon et une jupe et j'ai moi-même confectionné mon costume en plus de celui pour une amie.
Nos jupons sont en taffetas synthétique de qualité correcte et nos jupes à Chris et à moi sont en doupion de soie.

Nous avons utilisé trois patrons d'époque différents pris sur la page de journal partagé par Green Martha: ici  Nous voulions vraiment voir en quoi les différences de coupes influait sur la forme de la jupe, et en fonction de nos morphologie respectives on a opté pour des modèles différents de cette même page.

A noter nos "erreurs": je commence par moi, la jupe de mon amie (violette) était trop serrée; quand je couds pour les gens minces je fais souvent trop petit; du coup son jupon (mois serré) dépasse dessous; et Chris a oublié qu'elle avait des hanches (on le fait souvent)  ;-)  Mais c'est quand même très sympa.












La photo "jupon", parce que c'est travaillé cette chose là ! 
Et........le making-of de la photo jupon !



J'aime beaucoup cette forme de jupe, décidément les patrons histo, c'est cool !! 



Voilà et après cette très belle journée je dois me mettre à mon prochain projet: trois robes regency irlandaises !
Et voici le blog de l'association pour plus de précisions et de photos:  Val d'Atours

mardi 3 juin 2014

Jupon cuivré

Voilà, je  de mon horrible crève pour poster un peu.
J'ai terminé le jupon tout simple que je voulais faire en suivant les instructions histo partagées par Marion, comme dit dans mon précédent post. J'ai même eu le temps de l'essayer avec mon corset 1900.

Je commence par faire un point corset-taille. J'aime ce corset car, heureusement, même avec pas mal de poids en moins il a toujours une forme impec.
Pour mémoire:


Bon par contre, niveau poitrine ça commence à être critique, ça baille de partout!! et je n'ai plus de marge pour serrer, je suis bord à bord: démonstration

Retour à cette histoire de jupon; voilà le résutat à plat: 

Et puis porté sur la bête: 



Je n'ai pas fait de coulisse à la taille par contre, j'ai préféré froncer dans la ceinture et fermer avec des agrafes de peur des cordons qui se défont en dansant car oui l'ensemble sera prévu pour danser. 

Zoom sur mon petit volant de déco,j'aurais bien voulu en faire plusieurs mais j'ai plié le tout dans trois mètres (et en grande taille c'est un exmploit) et j'ai horreur des volant rachitiques alors j'en ai fait un seul bien épais. 
un volant gansé coupé en pointes aux cranteurs, méthode de fabrication: à la main, sur les genoux, froncer et coudre à l'envers, passer du cordonnet dedans et recoudre par-dessus pour former un petit "boyau".


Voilà et comme j'ai bien montrer l'envers de mes travaux: 




Et puis pour terminer le point cheveux car je sait que ça vous inquiète: oui j'ai coupé mes cheveux, mais vous ne verrez pas ma trogne malade, c'est affreux: 

A la prochaine pour la jupe qui va dessus...



lundi 2 juin 2014

La suite des évènements

Coucou... après cette jolie période de rush couture pour le théâtre, on pourrait se dire que je vais enfin avoir le temps d'attaquer un des dix projets prévus pour cette année puis abandonnés en cours de route... eh ben non !

Un petit post pour vous donner des nouvelles des projets à venir. Ce samedi j'assistai au grand bal de printemps de carnet de bal et j'ai porté la version histo (c'est à dire sans l'organza brillant synthétique et avec une berthe assortie) de ma robe de Belle, déjà portée il y a peu au carnaval avec la charmante Chris:



Mais je n'ai pas de photos pour le moment, alors vous attendrez... 

Notre toute nouvelle association sur le Val d'Europe étant en cours de création et de développement, vous avez le lien FB sur le côté du blog; nous préparons notre première fête locale avec un thème 1900 bal populaire. 
A côté de ça j'ai aussi commencer la préparation de costumes historiques regency pour notre petite troupe de danseuses irlandaises, pour le moment une seule sur quatre est faite (je compte la mienne aussi car côté robes de bal je suis mal équipée et danser avec une robe à traîne, j'ai fait une fois, je ne recommencerai pas). 
Dans les jours à venir je vais m'attaquer à deux nouvelles robes pour les autres danseuses et je finirai par la mienne. 

Pour le moment je m'attaque à un jupon et une jupe 1895-1900 en me servant des indications, ô combien précieuses de Green Martha; j'avais vu passer son travail de recherche sur les jupons et robes et je n'en avais pas perdu une miette. J'ai également adoré suivre l'évolution de son jupon bleu que je trouve merveilleux:  regardez !

Ainsi je me suis lancée avec ses précieuses indications dans le jupon, bientôt, promis, je vous montre. 

mercredi 28 mai 2014

The Tempest suite

Petite mise à jour du blog: enfin la pièce de théâtre sur laquelle je travaille depuis des mois a eu lieu au collège, tous mes costumes étaient prêts à temps, heureusement !
Ce fut long et difficile pour trouver des costumes simples mais d'aspect histo qui puisse aller à plusieurs acteurs de morphologies différentes.
Voici quelques photos, on n'y voit pas les visages de manière claire pour des raisons de sécurité:
Pour l'occasion j'avais revêtu ma tenue renaissance pour introduire la pièce:

 Le personnage d'Ariel, l'esprit masqué.

Un des quatre doublets avec cape des personnages de Nobles. 

 Ma Miranda et mon Ferdinand.
 Un Caliban masqué et emplumé !