cookieChoices = {} En-robée: Mon interprétation de la robe regency/empire

mardi 3 juillet 2012

Mon interprétation de la robe regency/empire

Forte de toutes ces observation j'ai entrepris de retoucher mon premier costume historique en tant que tel; une robe en mousseline blanche très fine sur un fond de robe en coton.
A l'époque j'avais fabriqué la robe avec les moyens du bord et en particulier avec des dentelles de rideaux. J'avais adapté la forme pour en faire une sorte d'intermédiaire entre la chemise à la reine dix-huitième et la robe empire. Je veux dire par-là que la taille est haute mais pas exactement aussi haute que sur les robe empire, une large ceinture permet de l'ajuster tout de même; elle conserve aussi les plis de l'ancienne (je n'ose pas dire démodée) chemise.
La traîne est très courte car la robe avait été crée pour une sortie avec le Ministère des Modes au château de Malmaison et elle a déjà bien assez souffert des promenades dans l'herbe...
Voici la robe telle qu'elle était en 2011:

J'ai donc changer les dentelles pour des dentelles anciennes, inséré une coulisse dans le corsage pour régler mon éternel souci d'épaules tombantes et ajouté un morceau de mousseline ancienne brodée sur la ceinture. 


J'avais aussi confectionné il y a quelques temps un manteau de robe dans un coton à rayures avec médaillons, le motif était si caractéristique du goût de l'empire pour l'antiquité que je n'avais pas résisté. Cela dit il ne restait que 2 mètres de tissu dans le magasin. Or deux mètres ce n'est pas suffisant lorsque les rayures sont dans la largeur. J'ai donc longtemps balancé sur le sort du bas de la robe, je l'ai donc coupé dans une sorte de dégradé.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire