cookieChoices = {} En-robée: Une robe de merveilleuse

vendredi 13 juillet 2012

Une robe de merveilleuse

Un petit détour non-prévu vers l'époque des merveilleuses à cause d'un coton plumetis qui m'a tapé dans l'oeil.
Etant très transparent il appelait un fond de robe et je me suis souvenue que j'avais dans mes placards un morceau de satin bleu clair dont je ne savais pas quoi faire. Quelques dentelles anciennes plus tard j'ai obtenu une robe de merveilleuse, presque une "round gown" en réalité vu le volume à l'arrière et la  ligne très haute du dos. Elle est modulable grâce au cordonnet de serrage sur l'avant; on peut la porter avec un large décolleté bénitier en retroussant la partie au-dessus du cordonnet ou en robe porte-feuille.
J'ai aussi préparé un réticule grâce à un ancien petit sac en résille (rubans de fils noués et dentelle) ou "ridicule en filet de pèche" comme le dit si bien le photographe du jour.

A noter que j'ai respecté les observations faites sur l'authentique robe regency que j'ai: j'ai essayé de serrer les fronces au maximum (je n'arrive pas encore à la finesse de la "vraie") et de reprendre la forme des pièces de la jupe (2 rectangles unis par des pièces trapézoïdales) et c'est vrai que ça donne un devant très plat.
Enfin pour obtenir la bonne forme de décolleté je porte dessous une brassière baleinée (baleines plastiques ou german wires) copiée sur celle de la base du KCI. 










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire