cookieChoices = {} En-robée: Post du jeudi: Dispersion maximale !

jeudi 17 janvier 2013

Post du jeudi: Dispersion maximale !

Vous voulez savoir ce qu'il y a dans min appartelier aujourd'hui: un grand bazar !  Je suis en phase créative aïgue, comme je le présumais la pause costumière n'a pas duré longtemps. Inutile pour moi de prétendre entrer dans les challenges de couturières puisque je n'ai aucune organisation, aucun timing et plus j'en commence, moins j'en finis...
Bref commençons par un des ateliers tricots (ben oui j'en ai trois en cours): La grande broderie en étoile du Magasin des demoiselles 1851/1852. Alors elle est grande, elle est longue et elle est complexe. En plus le langage "tricot" de l'époque demande quelques explications... Déjà commençons par vous montrer la bête:




Oui, oui, oui ....environ 4 pages d'explications...Mais, euh ! C'est une grande broderie tout de même ! 
Alors autant vous dire qu'il m'a fallu les deux premiers motifs (autrement dit 2 fois 47 rangs pour arriver à réaliser un motif entier et sans erreur) ... dur ! Mais maintenant que j'ai compris je vous montre à peu près ce que ça donne (avec les motifs moches, il n'y a pas de raison) : 




Et puis au cas où vous souhaiteriez vous lancer voici les traductions: 
- un rétréci = une diminution (tricotez deux mailles ensembles à l'endroit) 
- une maille nulle = une maille glissée (non tricotée) 
- un rétréci surjeté (seule incertitude): un rétréci puis une maille endroit et passage de la maille "rétrécie" par-dessus la maille endroit. 
- un rétréci de trois maille = une maille glissée, une diminution puis passage de la maille glissée sur la maille "rétrécie"... quant au reste c'est facile. 
Par contre ne pas oublier de tricoter la première maille et de toujours caser les mailles envers là où au précédent tour vous faisiez le second jeté et alors ça roule.... j'avoue qu'il faut être concentré. 
Je ne sais pas encore ce que j'en ferai mais en bordure de châle ou de pull ce sera très joli.... 

Ensuite pour la couture je n'ai pas avancé sur le projet cadeau qu'il va pourtant falloir finir rapidement.... Et j'ai repris un ONF laissé de côté il y a longtemps, un corsage en drap de laine quadrillée. Alors je l'ai retaillé, modifié et ajusté et ça commence à ressembler à quelque chose. Ce sera un corsage de crinoline de "dehors": marche, voyage, promenade... Mais je reste indécise sur la forme des manches, je ne suis pas admirative des manches pagodes alors je réfléchis...mais point d'idée sur le moment; si vous avez plus d'idées je suis preneuse. (j'aime les manches compliquées). J'ai taillé et monté la doublure du corsage mais je reste dubitative sur le montage des baleines telles que je les ai vues dans des livres; dois-je ajouter un ruban ? du biais ? un tissu ? sur les pinces pour y glisser mes baleines. Je dois mieux étudier la question. 




Je pense fabriquer ensuite (oui, lorsque la crino entière sera finie !!!!! oulah !!! oui je sais dans quelques mois) une chemise plutôt que des rajoûts de manches pour pouvoir poser la veste en intérieur. 

Et puis troisième atelier qui m'a déjà occupée trois jours: montage d'une "capote"; c'est quand même plus fun que "bonnet" ! Pour accompagner le tout; j'ai prévu aussi de faire un autre accessoire mais je garde le projet secret. 
J'ai donc assemblé le bougran (oui j'ai dû chercher le mot sur un dictionnaire, car à part buckram, rien ne me venait) et les baleines de modiste (millinery wires) à la main et en cousant, en y laissant au passage quelques doigts délicats. Au  point que mon mari me demande naïvement "Tu n'as pas de dé ou quoi ?"....sans parler des échardes ! Et puis j'ai refait deux fois (bien entendu !) parce que la forme ne me convenait pas du premier coup. 





Et puis des débuts de décoration; pose de ruban décoratif et passepoil main. 


Voilà maintenant il me faut travailler pour finir de me disperser; et le pire c'est que j'ai tout à ranger d'ici samedi soir car j'accueille du monde chez moi.......A l'aide !

J'avais oublié le bonus du jour; la description d'un corset de 1851, quel dommage que les planches de patrons aient disparu mais la description est assez précise: 


4 commentaires:

  1. oh ! chouette tout ça !

    Pour le bougran, je confirme le terme, mais maintenant, le vrai bougran (celui que tu as trouvé apparemment) est principalement utilisé en reliure. Ce qu'on trouve surtout dans les magasins c'est un truc bizarre, un espèce de non-tissé un peu cartonné. Et puis bravo aussi pour avoir trouvé le millinary wire, je n'ai jamais réussi.

    Pour ton projet au tricot, c'est génial. Vraiment très réussi, et ça me donnerait presque envie de m'y mettre. C'est la première fois que je vois de la dentelle au tricot, ça rend drôlement bien (j'ai cru que c'était du crochet au premier regard ^^).

    RépondreSupprimer
  2. Ben pour le matériel, c'est la catégorie "milinery supplies" de Nehelenia : http://www.neheleniapatterns.com/english/englishsite.html. Cela dit je crois que ce qu'ils vendent sous le nom de "millinery wire" n'est en fait qu'une baleine acier très fine et légèrement bombée, une horreur à couper et à casser ! Mais je suis persuadée que ce n'est pas vraiment ce qu'il fait, je pense plutôt que ça devrait ressembler à une sorte de fil de fer qu'on peut tordre à sa guise mais assez épais....

    Ah oui la dentelle au tricot ça fait un moment que ça trotte et puis comme j'en ai dans les livres de gravure j'ai voulu tenter, j'ai d'autres modèles et là j'ai tricoté gros (4mm) puisque mes autres aiguilles étaient occupées donc ça peut être encore plus fin...voire tricoté au fil de coton avec aiguilles très fines.

    Et puis j'ai oublié un petit bonus pour les amatrices de corset ancien, je m'en vais le rajouter de suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yum yum ! J'adore la dentelle au tricot ! Même si les instructions... diminutions oui, mais vers la droite ou vers la gauche ? Ca avait des chances d'être tricoté au fil très fin, vu les échantillons qu'on avait vus avec Heileen à Faucigny (c'était de la dentelle au crochet mais 'épaisseur doit être la même : un ou deux fils à coudre les boutons quoi)

      Supprimer
    2. J'me disais bien que ça te plairait ;-) Ah oui les explications c'est galère, j'en cherche pour une autre dentelle plus compliquée.. et pour l'épaisseur je pense aussi que c'était des aiguilles cure-dents. On trouverait pas, aujourd'hui le fil adéquat... cela dit avec des aiguilles à chaussettes et du fil teint à la main ça doit etre tres sympa...enfin je ne cherche pas à vous tenter, hein !

      Supprimer