Faire, défaire et refaire...

Et voilà, c'était inévitable, cette jupe avec ses volants mal-proportionnés m'agaçait alors hop... J'ai défait mon fond de robe, ma doublure, ma ceinture et mon volants. Et j'ai refait avec soin, à la main.
La veste a des boutons recouverts et j'ai oté la dentelle qu'on voit dépasser sous la jupe. La basque du dos m'enquiquine toujours mais je ne vois pas comment améliorer cela, plus que des noeuds de déco à mettre et cette partie de la tenue sera finie....si je ne démonte pas...
comme quoi la couture est toujours provisoire.



Commentaires

  1. J'ai pas réussi à commenter sur les précédents posts mais : beaucoup mieux comme ça ! Très chouette boulot. On n'est jamais assez perfectionniste. :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Derrière le costume: l'humain.

Entre costume et déguisement.

La Circassienne: Origine géographique et ethnique d'une robe