cookieChoices = {} En-robée: Pourquoi je ne fais pas du 1900 pour l'instant.

mercredi 19 juin 2013

Pourquoi je ne fais pas du 1900 pour l'instant.

Un petit post imprévu sur la période Belle époque.

D'abord pour partager avec le plus grand nombre quelques sources que je gardais jusqu'à présent jalousement.
Et puis j'en profite pour dire très rapidement que j'ai du mal avec le costume 1900 (je précise de suite, même avec ceux que j'ai fait et qui m'énervent). Ce qui me fâche c'est qu'on le simplifie à l'extrême, dans ses formes, dans ses finitions, dans ses matières et pour l'instant il est hors de question pour moi de m'y lancer à nouveau sans m'y consacrer rigoureusement. Il faut bien comprendre que je ne jette pas la pierre aux débutants qui veulent s'y attaquer, au contraire je vais tenter de leur donner dés le départ une vision complexe et nuancée de l'habillement de cette époque afin qu'ils ne partent pas, comme moi, d'une idée très simplette qu'on avait partagé avec moi.

Commençons par la forme: Non ce n'est pas vaguement une jupe parapluie avec des trapèzes, la ligne est ultra travaillée pour mettre en avant les courbes. Il faut donc travailler les pans de jupes afin d'obtenir des courbes, de l'inclinaison: pour cela trois moyens principalement utilisés; l'arrondi des pans de jupes, les pinces et les minuscules plis. Voici un exemple pris sur la couverture d'un des deux exemplaires du Figaro-mode que je possède (1903 et 1904). La demoiselle en question est une actrice, d'où son décolleté quelque peu osé pour l'époque en journée.

Deuxième point qu'il faut connaître: la diversité des modèles de robes selon les occasions et les moments de la journée, c'est très codifié: robe du matin, robe d'après-midi, de visite, pour le thé, d'opéra, de théâtre, de bal.... ne pas se tromper, en particulier sur les cols, les  manches. 
Robe d'après midi: comprendre quand on reste chez soi et qu'on ne sort que pour aller respirer mes fleurs dans son jardin. 

Voici une robe de promenade, de sortie pour l'après-midi. 

 Une robe de visite: comprendre pour recevoir chez soi ou pour rendre visite à ses amies, ici je penche plutôt pour la première solution v l'absence de manteau, de cape et de chapeau. C'est une tenue assez décontractée.
Robe portée par une actrice pour recevoir. 

Enfin les détails et les finitions: ne pas oublier que l'on est à une époque où la machine à coudre se démocratise et se perfectionne, les détails de couture sont infinis et inouïs. On peut faire simple....bien sûr, à condition de soigner les détails, les ourlets, les bordures... 
J'aime beaucoup ce modèle de couverture censé représenter une dame en visite dans le hall du journal: on y voit bien un modèle simple mais avec jupons qui dépassent, manches doubles, galon de décoration, hermine et fleurs. La blouse flottante au niveau du ventre est aussi un grand classique. 

Dames de sortie à Longchamps. 

Et pour terminer quelques images rigolotes comme je les aime; les époques passées réinterprétées par la Belle époque: 

Le XVIIIe et ses redingotes: 


L'époque Empire: 
L'époque romantique: La dame porte une véritable robe romantique (c'est précisé dans l'article) 







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire