cookieChoices = {} En-robée: Spencer à fleurs...

vendredi 25 juillet 2014

Spencer à fleurs...

Voici la réalisation d'un bout d'un projet qui me tenait très à cœur et que j'ai lâchement repoussé toute l'année trop prise par divers projets plus pressés.
Je commence par les inspirations. Cela faisait assez longtemps que j'avais repéré une époque de transition qui m'intéressait autour de 1820; j'étais très intriguée par ces longues manches incurvées et impossible de visualiser ce que ça pouvait donner sur un bras. Et comme je suis une grande malade du coton imprimé et en particulier de l'imprimé cachemire (j'ai encore trois tissus différents en stock) je me suis jetée sur ce projet avec entrain.
Au départ je voulais une robe... et puis finalement je préfère un spencer indépendant, d'abord parce que ça m'a permis de me lâcher sur la ceinture passepoilée et parce que je peux le porter sur tout. La jupe viendra plus tard.

Voici ce qui m'a inspiré:
Museum at FIT comme écrit dessus, 1820, coton imprimé, col-châle indépendant, robe. 

Lien plus incertain: peoplescollections; trouvé sur pinterest. 
MET, coton imprimé, 1820. 

Pour me "laver" de mes projets rapido-pas-très-histo de ces derniers temps j'ai décidé de tout faire à la main, oui tout  et en point arrière, s'il vous plaît ! Petit bout par petit bout en soignant l'extérieur et l'intérieur du projet; voici les photos de constructions: 
 Fente des poignets en cours de montage.

Et montée avec bordure en passepoil. 


Ceinture en cours de préparation. 

intérieur du spencer doublé en coton uni, toutes les coutures sont rabattues et fixées à la doublure. 

l'intérieur des manches, coutures surfilées. 

 col avec petit volant. 

ceinture et agrafes, 14 sur cette petite surface et 3 par poignet, c'est beaucoup. 

 volant du col. 

Et porté ça donne quoi ? ça vient ! ça vient ! Merci à ma Super photographe du jour, Chris ! Grâce à elle vous aurez un autre post dans le week-end ! Désolée pour la coiffure, la flemme de me peigner mieux que ça et j'ai photographié plusieurs tenues le même jour de différentes époques...






détails: 


Le col volanté. 

les poignets. 

 La ceinture. 

 et le dos. 


 enfin la super grosse manche! 

Voilà pour cette fois, de retour très vite pour une fois avec une robe. 





2 commentaires:

  1. Superbe ! Je trouve que les années 1820-1830, c'est la période (niveau costumes) qui te va le mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Peut-être en effet que ça rééquilibre mes volumes ;-) J'avoue que je m'aime bien aussi en 1950 et en crino, bref il faut rajouter du volume au volume !

      Supprimer