cookieChoices = {} En-robée: Robes de danses.

vendredi 13 février 2015

Robes de danses.

Me revoilà pour la seconde partie de mon retard.
Fin septembre la toute jeune association Val d'Atours  faisait une petite soirée de bal sous le kiosque du village de Coupvray. Pour cette soirée j'avais réalisé une robe de grossesse (je terminais mon troisième mois) évolutive à partir d'un patron Sense and Sensibility 1912.  (je vous mets le lien à chaque fois, dès fois que je vous fasse envie).

J'en profite pour faire une pause publicité; cela fait au moins 4 projets que je vous présente dans lesquels j'utilise les patrons distribués sur ce site. Je suis devenue accro, pourtant cétait pas gagné et je suppose que pour vous ça peut être pareil, c'est pourquoi je prends le temps de décortiquer le phénomène.
D'abord j'étais passée à côté, complètement ! Parce que ça fait des années que je connais, pourtant. Ce site a un gros défaut: ses shootings, ses photographies de publicité... je ne sais pas ce qui s'est passé mais pour les robes regency les pemières qui s'affichent ne donnent vraiment pas envie, pareil pour celle de 1912...soit elles sont mal ajustées sur les modèles (mention spéciale à la robe regency orange !) soit les modèles sont peu mises en valeur (coiffures modernes...) ou encore les tissus sont peu engageants...bref, on peut, comme moi passer son chemin en se disant que c'est mal ajusté.
Eh ben on ne devrait pas. J'ai commencé avec la robe années 40 et oh surprise, le patron était quasiment parfait pour moi, ce qui m'arrive rarement ! Et puis plus tard, au moment du concours de danse organisé par Carnet de bal, il me fallait fabriquer très rapidement trois robes de bal regency pour des filles très fines, tailles 36 et 38... il était évident qu'il me fallait un patron, ne serait-ce que pour avoir les bonnes dimensions (les petites tailles j'ai vraiment pas l'habitude) puisque je ne pouvais avoir les modèles en essayage à la maison. Le "rapidement" me faisait penser à un patron téléchargeable et imprimable à la maison; je me suis donc lancée avec S&S; à 9$  je ne risquais pas grand chose de toutes façons. Et alors miracle, les robes étaient parfaitement ajustées sur les modèles, pas une seule retouche à faire...même pour la mienne.
Alors j'ai adopté le truc et tout ce que je teste depuis tombe toujours très bien... allez-y les yeux fermés, sans regarder les photographies, fiez-vous uniquement aux dessins des pochettes. J'ajoute que vous payez via paypa et vous recevez un pdf dans les 5 min qui suivent, c'est ultra rapide ! Après petite séance de découpage-collage et hop c'est parti. Facile à utiliser.

Voilà retour à la robe, je l'ai bâtie à la main puis cousue à cousue à la machine. J'ai suivi la technique de montage proposée par le patron qui est simple et ne laisse aucune couture apparente ni dessus, ni dessous.
Pour les matières j'ai utilisé un ancien sari acheté en brocante (d'ailleurs je n'avais pas remarqué qu'il était un peu décoloré par endroit), j'ai dû piècer la partie qui ne se voit pas pour obtenir la bonne longueur de jupe (les saris sont en petite largeur généralement); du voile de coton pour doubler le haut du corsage et du doupion de soie pour la jupe de dessus.
A signaler que le patron prévoit aussi une version "allaitement" avec des fermetures bien pensées au cas où.
J'ai ajouté une ceinture que j'aurais dû doubler avec du calicot ou baleiner car elle plise trop.

Ici vous verrez la robe en action au mois de septembre alors que j'étaid dans mon premier trimestre.

Et puis maintenant c'est prêt d'exploser:




Quelques photos du dessous mais c'est tellement basique que je trouve pas grand chose à en dire:



Et puis je vous montre la fameuse robe que j'ai faite mais pas fignolée parce qu'elle ne me plaît pas, néanmoins je l'ai remisée dans un coin si besoin.
J'ai utilisé un patron années 20 qui m'intriguait, je l'ai suivi presque à la lettre; il faut bien rallonger le buste, c'est tout. Et j'ai ajouté des manches raglan. Le reste j'ai tout suivi. 

Ah oui, si j'ai attaché les deux morceaux (devant- derrière) contrairement à la robe d'origine qui est une sorte de robe tablier. 
ça fait une robe de grossesse confortable mais il n'y a rien à faire, elle ne me plaît pas. 



Voilà ! Et pour terminer mes prochains projets: en ce moment je travaille pour mes danseuses qui vont faire une démonstration mi-mars; des costumes de danse regency pas très histo dans les matières (quoiqu'à moitié, j'en reparlerai) mais plutôt dans la forme et le montage, l'apparence quoi. 
Et à suivre, des costumes de danse de pirates
 pour une Gigue endiablée !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire