cookieChoices = {} En-robée: Derrière le costume: l'humain.

mardi 7 juillet 2015

Derrière le costume: l'humain.

Coucou à tous, me voici de retour pour un petit article hommage à Lauren de Wearing History, j'avais été très touchée par sa démarche dans un de ses articles dernièrement et je voulais vraiment écrire quelque chose pour perpétuer sa démonstration.
Dans son article (je vous mets le lien)   Social Media and The Myth of Perfection elle explique comment à présenter toujours de belles photos et de belles tenues on donne toujours l'impression aux autres d'être parfaits et que notre passion ne nous coûte rien, ni en temps, ni en argent ni en désagrément. Cette idée qu'en voulant bien faire on renvoie une image assez truquée de la réalité m'a vraiment émue car c'est un peu ce que j'ai vécu ces derniers temps... Déjà dans mes articles j'essaie d'être honnête en ne cachant pas ce qui ne va pas sur mes confetions et je vais aujourd'hui prolonger la démarche en brisant la carapace du costume.
Mon objectif n'est pas de vous faire larmoyer ou de me plaindre mais de faire comprendre pourquoi je fais cela.... et mes raisons n'ont sûrement rien à voir avec celles qu'on nous prête généralement à nous autres, costumés (parader, exposer son égo, jouer aux aristocrates....).

Première sortie costumée: je suis au maximum niveau poids et je viens d'arrêter un suivi hospitalier parce qu'on m'accusait de mentir sur mes prises alimentaires et que je sortais de chaque séance détruite moralement.... J'ai eu envie d'essayer de coudre pour me changer les idées, j'ai cherché des modèles de robes et j'ai eu la chance de tomber sur Delphine et son blog (merci à elle de ne pas avoir changé de blog, j'ai retrouvé la discussion d'origine): 



 Fin d'année 2011, Longueville, les journées de la Vapeur: ma mère est malade, je m'inquiète, on ne me dit pas tout et petit à petit je commence à avoir du mal à gérer la distance avec ma famille, mon absence... J'ai des douleurs d'estomac et mes épaules sont bloquées, j'ai vraiment du mal à les tenir droite sur la photographie qui suit. En plus j'ai voulu faire la belle avec une jupe qui traîne, c'est une galère sur le site !

Décembre 2011: Je gère de plus en plus mal au boulot, j'oublie des réunions, j'ai la tête à 300 km de là, avec ma famille. J'ai le dos qui se coince, je viens d'être immobilisée quelques jours pour de grosses douleurs lombaires; sans mon corset je m'écroulerais, j'avais la tête qui tournait dans la voiture avant d'arriver sur place. En plus ma robe est une horreur.... 
J'étais en colère car mon mari (qui ne l'était pas encore) m'avait demandé de rentrer tôt... pour la bonne cause mes amies et ma soeur m'attendait pour partir à Londres, voyage surprise pour un enterrement de vie de jeune fille. 



Septembre 2012, Malmaison. J'ai très mal aux épaules, ma brassière et ma robe me tirent dessus. J'ai fait 1h45 de transport et on m'a demandé 45 fois environ si j'allai à un mariage ce jour-là... En revenant j'ai eu de terribles nausées dans le RER, j'ai fait une grosse crise d'angoisse (à l'époque je ne pouvais pas le savoir mais c'était sans doute une crise de collique hépatique). 



Vaux 2013: J'ai enfin une tenue dont je suis fière, faite toute à la main, parfaitelent correcte au niveau des formes, matières....Je suis active, ça me plaît ! E revanche j'entends beaucoup de réflexions déplacées ce jour-là eu égard à mon statut affiché de "bonniche". Ah et dans la précipitation j'ai cousu le bouton de mon tablier à l'envers, c'est pour ça qu'il y a un mini-noeud pour le tenir !

Septembre 2013: J'ai une robe qui m'a demandé 9 mois de travail, ce jour-là je m'entends dire que quand même je n'ai pas choisi le plus pratique côté costume historique (certes ! mais bon, dur à entendre); il pleut, la laine se gorge d'eau, la jupe et les jupons pèsent des tonnes et mon corset me serre alors que j'ai mal au ventre; j'abandonne vers 14h et prive mon mari d'un voyage en train ancien... en plus ne voulant pas m'étaler sur mes soucis de ventre je pars sur la désagréable impression que tous vont me croire enceinte alors que j'essaie depuis plus d'un an et demi d'avoir un enfant et que ça ne marche pas... 


Juillet 2014: Concours de danse historique, Paris. Je suis super stressée, j'ai fabriqué les robes, j'ai révisé la chorégraphie autant que j'ai pu, j'ai beau adorer les gens de ce groupe je ne me sens pas à ma place, je me trouve énorme alors que je n'ai jamais été aussi mince depuis des années; je n'aime pas ma coiffure ni ma robe.




Septembre 2014, Coupvray: Je suis enceinte (enfin !) de presque trois mois, j'ai organisé ce bal avec conviction et le jour J je fais bonne figure. J'ai des nausées terribles, j'ai encore perdu beaucoup de poids. Je m'inquiète un peu pour le bébé.


Juin 2015, Coupvray: Ma fille est arrivée avec 6 semaines d'avance, elle est restée seule à l'hôpital deux semaines. J'ai eu un accouchement difficile: 15 heures de travail pour finir en césarienne qui s'est aussi mal passée. Le mois suivant j'ai dû être opérée en urgence de la vésicule après des crises de colliques hépatiques tout en continuant de me lever chaque nuit pour allaiter ma fille. J'ai encore de gros maux de ventre, je fais des examens.

Conclusion: pour moi le port du costume est plus qu'un loisir; au même titre que la danse c'est une forme de thérapie comportementale. Il faut soigner le mal par le mal; apprendre à poser pour des photographies quand on n'arrive pas à regarder une photo de soi sans pleurer, ça fait du bien ! Danser, faire des mouvement, se remuer quand le corps souffre, ça distrait de la douleur. Se concentrer sur la couture et l'organisation d'évènements pour oublier ses petits tracas c'est sain. Alors voilà, passons pour des gens un peu extravagants, si ça nous permets de sourire et de nous amuser, même dans les moments difficiles... c'est le plus important. 

6 commentaires:

  1. Ta petite chérie est ta plus belle réussite et arrive à point nommé pour te remonter le moral :) (envoie-moi tes bonnes ondes! :P) Tu es une battante, tu peux être fière de toi. Ta robe 100% main reste ma préférée, et je suis absolument fan de ta photo où tu tiens ta fille dans tes bras. :)

    Pour les soucis de santé et les remarques désobligeantes liées au costume, j'ai vécu un peu la même chose avec mes lunettes et mon strabisme. Avec des lentilles c'était la migraine assurée, et même si je passais ma journée à mettre/enlever mes lunettes pour ne pas gâcher les photos des photographes, il y avait toujours quelques personnes pour se moquer dans un premier temps, et me dire sur un ton plus moralisateur ensuite que je n'avais "qu'à acheter une paire histo" (oui mais voilà quand ta vision bouge de 6 dioptries tous les 3 mois tu n'investis pas!).

    Dans ma famille aussi il y a eu de gros soucis, notamment mon beau frère désormais paraplégique suite à un accident de moto qui a éloigné mon petit mari de moi un soir sur 2... il était crevé.. j'ai préparé mon mariage seule...

    Bref. La vie quoi... Quoi qu'il arrive, la couture (et le dessin pour moi, ou le mariage, ou même un petit bébé!) c'est aussi un sacré défouloir à énergie (surtout le bébé XD). Encore plus quand tout est 100% fait main. Ça vide la tête, un vrai bonheur. C'est pour ça que cette année j'ai brodé mon petit corselet à la main, en prenant mon temps, en faisant quelque chose d'un peu plus poétique que l'éternelle robe à l'anglaise un peu chiante avec le temps et torchée en 1 WE.

    Bref la pente remonte de ton côté! :D C'est très bien! Tout plein de bonnes choses!

    (ps: je crois que google a fait n'importe quoi au moment de poster, je renvoie en espérant ne pas faire un doublon)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Ca me tenait à coeur d'ouvrir un peu les vannes et de briser l'espèce de tabou qui se cache derrière le costume; non nous ne faisons pas des costumes parfaits et non nous ne faisons pas ça par égocentrisme. Apparemment ça trouve écho chez les autres costumés et ça me fait du bien. Ce n'est pas toujours facile de se mettre un peu "à nu"et d'avouer que ce n'est pas toujours un plaisir de se voir en photo ou de se donner en spectacle.

      Supprimer
    2. ♥ Après y'aura toujours des gens pour qui ça restera le but premier mais bon. Ils feraient mieux d'aller sur la scène de la Japan expo si ils veulent qu'on les regarde :P

      Supprimer
  2. Merci pour cet article :) Juste : Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien... vraiment :-) Je suis contente que ça fasse du bien aussi aux autres.

      Supprimer
  3. Très bon article.Je pense que ça aiderait si les gens arrêterait de vouloir paraitre parfait et écrivait aussi le côté moins glamour du costume.Je prépare mon article sur le sujet.Je ne suis pas certaine si vous avez déjà reçue le Liebster award mais je vous ai nominée .Si vous l'avez déjà mettez le simplement sur votre blog ou vous pouvez aussi décliner. Vous pouvez jeter un oeil si le coeur vous en dit www.nancyravencostumes.blogspot.ca

    RépondreSupprimer