cookieChoices = {} En-robée: Kimono et cachemire

lundi 2 novembre 2015

Kimono et cachemire

Me voici de retour avec un des articles que j'ai en retard, j'en ai beaucoup en retard alors je vais essayer, petit à petit de vous montrer ce qui a été fait depuis cet été.

Cet été j'avais vraiment envie d'un beau kimono en coton imprimé. J'en ai trouvé de jolis en magasin mais je n'en trouvais pas qui avaient une bonne doublure et une bonne tenue.
Je me suis retroussée les manches et j'ai décidé de m'en faire un. J'avais trouvé un magnifique tissu chez Indigotex (en ligne) et je me suis lancée.
Je n'ai pas retrouvé les photos du mien mais comme j'en avais fait un second pour une amie je peux déjà vous montrer celui-ci en attendant.

L'inspiration me vient d'un kimono vendu cet été chez HetM que j'avais adoré mais refusé d'acheter en raison des matières utilisées (entièrement synthétiques). Je voulais des matières naturelles dans lesquelles on peut respirer et ne pas sentir mauvais lorsqu'on transpire en plein été.




Matières: 
- viscose de coton imprimé cachemire en provenance d'Indigotex
- doublure en lin blanc (coupons de saint pierre)
-  coton imprimé provençal (magasin de Chelles, stock ancien)
patron: fait maison.
forme: kimono véritable avec seulement les coutures latérales, grande réflexion pour les raccords étant donné que les motifs cachemire n'étaient pas du tout dans le droit fil.
Technique: machine et main, bâti à la main, finitions mains.
Durée: rapide , deux semaines.
Difficulté: facile, sauf pour la doublure et les rabats qui demandent un peu d'habitude.
coût total: cadeau donc chut ! mais assez cher, plus cher que dans le commerce vu le choix des matériaux (en particulier le lin).
historicité: aucune
degré de satisfaction: très bon, on est à l'aise dedans, le tissus respire mais le lin permet aussi une bonne épaisseur et une bonne tenue, pas de gros soucis de repassage, possibilité de laver facilement et à haute température.





La coupe et le montage de la doublure.


Les raccords dont j'étais très fière pour les bordures et la ceinture.


Ajout d'une poche intérieure sur le kimono de mon amie par rapport au mien car je me suis rendue compte qu'une poche ça manquait sur une veste. Les bordures fixée à la main à l'intérieur du kimono à la main avec un minuscule point d'ourlet.

Le résultat final sur mannequin (oui, pardon, je ne rentre vraiment pas dans le kimono, d'ailleurs il ne ferme pas sur mon mannequin; la destinataire est vraiment plus mince que moi :-D):




Je termine sur le détail des raccords de la seule couture effectuée sur les côtés du kimono (tissu de dessus):  

Voilà, je compléterai avec les photos du miens dès que possible. 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire